Skip to content
Avantages en nature
11-11-2018
Facebook!  Partager sur Twitter

 

En février 1928, Raymond Poincaré, président du Conseil et ministre des Finances, n'a pas encore engagé la "bataille du franc", qui conduira à sa dévaluation au mois de juin suivant, mais il fait déjà la "chasse au gaspi". Les dépenses publiques sont passées au peigne fin.

Les frais de déplacement des conseillers de Paris sont passés au peigne fin. Des abus majeurs, souvent de notoriété publique, sont constatés. Certains élus se font rembourser des voyages qu'ils n'effectuent pas. On en trouve même qui se rendent à la gare que pour retirer leur enveloppe de frais de mission, puis s'en retournent chez eux sans monter dans le train qu'ils auraient dû prendre. Poincaré met fin à ces mauvaises habitudes. Pour un temps.

 

jjsjpeg

 

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Félix Gaillard (1919-1970)

Félix Gaillard a de la suite dans les idées. Dix ans après sa déclaration de 1948 sur la réduction des dépenses de l'Etat, alors qu'il est ministre des finances et des affaires économiques dans le cabinet Bourgès-Maunoury (13 juin - 6 novembre 1957), il prend sans délai les mesures énergique [ ... ]
Hunting Act

Contrairement à l'une des ses promesses de campagne, la Première ministre ne soumettra pas au Parlement le vote d'une révision de l'interdiction de la chasse à courre au renard. La Première ministre britannique Theresa May a annoncé dimanche qu'elle abandonnait l'idée de soumettre au vote du Parlement une ré [ ... ]
Vu de Londres

Quelques semaines avant la chute de Charles X, le périodique anglais Monthly Review se félicite du dynamisme des industriels et commerçants français et prédit que l'évolution de la société civile ne manquera pas d'avoir une influence sur le pouvoir politique. Bien vu ! un mois plus tard, c'est la Révolution de 1 [ ... ]