Skip to content
Au naturel
03-06-2019
Facebook!  Partager sur Twitter

C'est une interview qui pourrait ne pas laisser indifférent. À l'occasion du Festival de Cannes 2019, où Zahia Denar est venue défendre "Une fille facile" de Rebecca Zlotowski dans lequel elle tient un des rôles principaux, l'ancienne escort-girl affirme qu'elle n'a jamais eu recours à la chirurgie esthétique, tout en parlant "d'injections".
 
Lorsque le journaliste du Parisien lui demande si elle a déjà eu recours à la chirurgie esthétique, comme son personnage Sofia qu'elle incarne dans Une fille facile, Zahia Denar répond par la négative. Mais, la réalisatrice Rebecca Zlotowski précise alors : "Tu joues sur les mots. Si on parle de petits arrangements sur le visage…". Ce à quoi l'actrice répond : "Oui, mais je ne me suis jamais fait opérer ! Depuis que j’ai 16 ans, même avant d’essayer les injections, tout le monde croyait que j’avais fait de la chirurgie esthétique". 

 
Capucine Trollion, RTL, 21 mai 2019



                                                     
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Je devins le meilleur client de Capoulade

Je commençai par emprunter cent sous au garçon d’étage, en prétextant la perte de mon portefeuille. Après quoi, je me rendis au comptoir chez Capoulade, commandai un café, et plongeai résolument la main dans la corbeille de croissants. J’en mangeai sept. Je commandai encore un café [ ... ]
Ces trois mots éclatants

Ils arrivèrent au boulevard Poissonnière, devant une grande porte vitrée, derrière laquelle un journal ouvert était collé sur les deux faces. Trois personnes arrêtées le lisaient. Au-dessus de la porte s’étalait, comme un appel, en grandes lettres de feu dessinées par des flammes [ ... ]
Elle était allée souper à la Maison Dorée

Swann se fit conduire dans les derniers restaurants ; c'est la seule hypothèse du bonheur qu'il avait envisagée avec calme ; il ne cachait plus maintenant son agitation, le prix qu'il attachait à cette rencontre et il promit en cas de succès une récompense à son cocher, comme si, en lui inspirant le désir de [ ... ]