Skip to content
A very comfortable hotel
12-06-2020
Facebook!  Partager sur Twitter
 
But there is no regular diligence—strange to say— between Rome and Naples; the only expeditious mode of travelling that route, for those who have not their own vehicle, is by Angrisani's post carriage, which goes as often as he can find passengers enough to fill it. It was engaged by three of my countrymen for this day, and I deemed myself fortunate in being able to secure the fourth place. The following evening I was established at the Albergo delle Crocelle, which I found a very comfortable hotel, though rather remote from the principal point of attraction in Naples—the Museum.
 
Michael J. Quin, A Steam Voyage down the Danube, 1836







jjsjpeg

 

 

 

 

 

 

   

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir  

                                                              
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Pas eu le courage

« A l'Ambos Mundos, chambre 511. C'est là que j'ai écrit Pour qui sonne le glas . Vous l'avez lu ? — Non ». Hemingway ne se formalisa pas. « Je n'ai pas eu le courage de retourner à ma maison d'avant », poursuivit-il. Christophe Lambert, [ ... ]
Elle sort sur son balcon

Stendhal avait jeté un coup d’œil sur Germaine Necker [de Staël, ndlr] à Auxerre où ils avaient eu des chambres contiguës à l’hôtel Léopard. Lorsqu’une foule s’assemble pour la fêter, elle sort sur son balcon tout près de Stendhal. Victor Del Litto et [ ... ]
Le soir, en face

La seule adresse permanente de Saint-Exupéry dans les années trente fut le carrefour de la rue de Rennes et du boulevard Saint-Germain. L'après-midi on le trouvait aux Deux-Magots, le soir, en face, chez Lipp. Il y fixait ses rendez-vous. Dominique Lablanche, ‎Stacy de La Bruyère, ‎Françoise Bouillot, Sai [ ... ]