Skip to content
1967
22-03-2018
Facebook!  Partager sur Twitter

 

Issue du droit romain, la règle non bis idem (pas deux fois pour le même fait) est un principe de droit pénal selon lequel une personne ayant fait l'objet d'un jugement définitif ne peut pas être jugée une seconde fois – sauf cas exceptionnels. 

Le 21 août 1967, quatre ordonnances réorganisent le régime général de la Sécurité sociale. Cette réforme s'articule autour de trois caisses : la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS), la Caisse nationale d’assurance vieillesse des travailleurs salariés (CNAVTS), la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF). Elle prévoit leur gestion paritaire entre syndicats "ouvriers" et "patronaux". Antérieurement élus par les salariés, les administrateurs de la Sécurité sociale sont désormais désignés paritairement par les instances syndicales. L'une des conséquences est la réduction de l'influence des syndicats "ouvriers", notamment la CGT.  Cette dernière essaie de mobiliser les "travailleurs" lorsque les ordonnances sont publiées en plein mois d'août. Sans succès. La rentrée de septembre 1967 est calme sur le plan social. Le premier ministre Georges Pompidou et son ministre des Affaires sociales, Jean-Marcel Jeanneney, ont habilement mené leur affaire. Neuf mois plus tard, c'est mai 68.

Bis in idem ?

 

jjsjpeg

 

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Proust, cousin de Marx ?

Marguerite Nathan, l’arrière grand-mère maternelle de Marcel Proust est née à Lunéville. Mais sa famille paternelle est originaire de Trèves, en Allemagne. Certains généalogistes affirment avoir établi que Karl Marx, né en 1818 à Trèves, serait cousin au quatrième degr&eac [ ... ]
Un titre trompeur

Quand Napoléon III, en route vers Alger, fait escale en Corse en septembre 1860, il est au sommet de sa gloire. La Corse est pour moi une famille dit-il. Et il la traite comme on soigne les siens. Sous son règne, l'Ile de Beauté prospère. Le banditisme est éradiqué. De grands noms corses occupent des postes convoit [ ... ]
Curtius, le Gaulois

Le 12 février 1928, Curtius, l'éditorialiste du Gaulois, s'inquiète de la montée des incertitudes, politiques et économiques. Il salue la multiplication des célébrations des centenaires de naissance ou cinquantenaires de décès des grands noms de la littérature française. De tels hommages, avance-t- [ ... ]