Skip to content
1927
19-06-2018
Facebook!  Partager sur Twitter

 
Par la magie des algorithmes, le site du Parisien L'Etudiant propose de consulter en temps réel dès leur publication les résultats du baccalauréat 1927 ! Si le dispositif fonctionnait, on découvrirait quelque 10 000 reçus parmi les 15 000 candidats. On verrait surtout que cette année-là les résultats ont été publiés tardivement, du fait de la grève des agrégés.

Mécontents de leur rémunération, les professeurs agrégés ont en effet décidé de ne pas assumer la surveillance de l'examen, puis de prendre leur temps dans sa correction. Furieux devant le comportement de ses anciens pairs, Edouard Herriot – lui-même agrégé de lettres et alors ministre de l'Instruction publique – choisit de faire assurer la surveillance par des professeurs d'université et des militaires. Et décide, dans la foulée, que les professeurs du secondaire non agrégés pourront désormais participer à la correction. A gauche comme à droite, on s'indigne de voir l'élite des agrégés, réputés privilégiés, oser pratiquer la grève du zèle. Les historiens du mouvement social considèrent que l'année 1927 marque un tournant dans la pratique des revendications sociales du monde enseignant.


jjsjpeg

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Jacques Salomon

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

   
   
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

1905

Le sale gouvernement auquel fait référence le journal satirique L'Assiette au beurre à la fin du mois de janvier 1905 est celui que dirige Maurice Rouvier depuis le 24 janvier. Rouvier a succédé à Combes. C'est un grand républicain : il lui reviendra de signer la loi de séparation. Mais Rouvier est aussi si proch [ ... ]
La convention du 13 février 1843

La France et la Grande-Bretagne ont signé le 13 février 1843 une convention pour l'extradition des malfaiteurs. Mais en vertu d'une interprétation extensive de l'habeas corpus, le gouvernement et les juges britanniques s'opposent par la suite systématiquement à la mise en oeuvre des dispositions de l'accord. Bref, qu'ils soient pours [ ... ]
Les rapports franco-italiens

Dans le Corriere della Sera, M. Carlo Delcroix déclare que ce qui sépare l'Italie de la France, ce ne sont pas seulement quelques demandes 'non encore formulées' auxquelles on opposerait 'un refus '. L'Italie est séparée de la France par un véritable 'différend historique'. Les problèmes posés par la nouve [ ... ]