Skip to content
Curiosités : Le 26 février 1882, Jules Ferry, alors Ministre de l’Instruction Publique, lève les punitions dans les écoles, collèges et lycées de France. Pourquoi ?
11-12-2015
Facebook!  Partager sur Twitter
avec

palio

 ferz.jpg

  • Réponse : en l’honneur des 80 ans de Victor Hugo
  
  • Dans les années fondatrices de la Troisième République, la discipline n’était pas seulement la force principale des armées, elle l’était aussi de l’école, des collèges et des lycées.
 
  • Les hussards noirs, ces instituteurs laïcs militants, imposaient souvent à leurs élèves un régime quasi-militaire.
 
  • Sanctions et châtiments, notamment physiques, pleuvaient comme à Gravelotte.
 
  • La mesure d’amnistie décidée par Jules Ferry dut faire beaucoup d’heureux.
 
  • Il faut dire qu’au même moment le peuple de Paris défilait sous les fenêtres de l’auteur des Châtiments !

 

  • Aujourd’hui, on manquerait sans doute de punitions à lever, mais plus encore d’un Victor Hugo !

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à REFERENCES (par oomark)

Diagonales

Commonwealth

Avec Theresa May, on avait découvert la politique de la chaussure. Propriétaire, selon les meilleures estimations, d'une centaine de paires, la Première ministre britannique est réputée faire passer des messages politiques par leur intermédiaire. Les observateurs politiques ont pris l'habitude de scruter ses pieds. Justin Trudeau, l [ ... ]

LES DERNIERS ARTICLES DES RUBRIQUES