Skip to content
Curiosités : « Japon ». En 1966, le taux de natalité japonais baisse brutalement de 30%, entre deux années 1965 et 1967 supérieures à la moyenne. Un phénomène inconnu depuis 1906. Pourquoi ?
17-03-2017
Facebook!  Partager sur Twitter

 

drapjap.jpg

 

 

  • La baisse soudaine et importante de la natalité au Japon dès le début puis tout au long de l’année 1966 a surpris les démographes.

  • Aucune disposition réglementaire n’expliquant cette brutale rupture, on s’est tourné vers des explications d’ordre sociologique.

  • L’astrologie japonaise comporte en effet deux cycles, l’un de 12 ans, l’autre de 5 ans, de sorte que la coïncidence de deux signes identiques de chaque cycle intervient tous les 60 ans.

  • 1966 est ainsi l’année du Cheval et du Feu.

  • Or la croyance populaire veut que les filles nées sous le Cheval et le Feu soient destinées à détruire leurs époux, moralement et même physiquement : autant dire qu’elles trouvent difficilement mari.

  • Pour éviter cette malédiction, les Japonais ont limité les naissances en 1966.

  • Quant aux années 1965 et 1967, leurs performances supérieures à la moyenne s’expliquent par le fait que, en accord avec les médecins, des naissances de début janvier 66 ont été réputées de fin décembre 65, et d’autres de décembre 66 déclarées en janvier 67.

  • On avait constaté le même phénomène en 1906.

  • L’année 2026 dira si la tradition perdure.


jap.jpg

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à REFERENCES (par oomark)

Diagonales

Commonwealth

Avec Theresa May, on avait découvert la politique de la chaussure. Propriétaire, selon les meilleures estimations, d'une centaine de paires, la Première ministre britannique est réputée faire passer des messages politiques par leur intermédiaire. Les observateurs politiques ont pris l'habitude de scruter ses pieds. Justin Trudeau, l [ ... ]

LES DERNIERS ARTICLES DES RUBRIQUES