Skip to content
Curiosités : « Etats généraux de l’intelligence ». La formule ne fait pas référence à une manifestation professionnelle sur la gestion de l’information. A quoi fait-elle allusion ?
31-03-2010
Facebook!  Partager sur Twitter
avec

palio

 

 mad_copy.jpg

  • Le 27 mai 1816, Stendhal fait étape à Auxerre.
 
  • Il loge à la pension « Léopard ».
 
  • Dans la soirée, les habitants de la ville viennent donner une « sérénade » à sa voisine de chambre.
 
  • Celle-ci sort sur son balcon pour les remercier.
 
  • Stendhal monte sur le sien pour observer la scène.
 
  • Le futur auteur de La Chartreuse de Parme dira qu’il avait trouvé là « une figure complètement laide et rien de plus. »
 
  • Mais plus tard, il dira aussi des réunions du salon de sa voisine d’un jour qu’elles avaient constitué les « Etats généraux de l’intelligence » de son époque.
 
  • Réputée à la fois la plus laide et la plus intelligente des femmes en vue de son temps, c’est Germaine de Staël, interdite de séjour à Paris, qui faisait halte à Auxerre.

 

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à REFERENCES (par oomark)
 Email :  
 

Diagonales

Après la trumpization

Un hapax est un mot n’ayant qu’une seule occurrence dans la littérature et sur le web. Situation éphémère, car si l'on peut en parler et y faire allusion, il cesse d'être un hapax dès qu'on l'écrit. Quand on l'orthographie avec le z américain, le mot burkinisation est un hapax à l'h [ ... ]

LES DERNIERS ARTICLES DES RUBRIQUES