Skip to content
Culture TECH : « USA ». Le territoire continental des Etats-Unis fait l'objet de bombardements aériens pendant la seconde guerre mondiale. Vrai ou faux ?
19-09-2010
Facebook!  Partager sur Twitter

 

 balz.jpg

  • Réponse : vrai

  • Au cours de la seconde guerre mondiale, les côtes du territoire continental des Etats-Unis ont été fréquentées par les sous-marins allemands dans l'Atlantique et japonais dans le Pacifique : plusieurs dizaines de navires américains ont été coulés.

  • En ce qui concerne les bombardements aériens, on ne rapporte que deux épisodes.

  • En septembre 1942, un hydravion japonais amené par un sous-marin s'envole au large de l'Oregon, où il va jeter quelques bombes incendiaires : l'opération ne provoque qu'un début de feu de forêt.

  • De novembre 1944 à avril 1945, le Japon envoie depuis l'archipel en direction des Etats-Unis plus de 9000 ballons-bombes sans équipage : c'est le projet Fugo.

  • D'un diamètre de 10 mètres, gonflés à l'hydrogène, ces ballons se déplacent entraînés par les courants d'altitude à 10 000 mètres de hauteur.

  • Environ 500 parviendront sur la côte ouest des Etats-Unis, mais aussi en Alaska, au Canada et au Mexique.

  • La plupart tomberont sans faire de dégâts.

  • On ne déplore à nouveau que quelques débuts d'incendies de forêt.

  • Mais, le 5 mai 1945, une famille américaine qui se promenait en forêt découvre un ballon.

  • Une des filles, 13 ans, essaie de le tirer.

  • Il explose, tuant la mère et ses cinq enfants.

  • Seul le père survivra.

  • Ce sont les seules victimes, indirectes, de bombardements aériens sur le territoire continental des Etats-Unis au cours de la seconde guerre mondiale.

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à REFERENCES (par oomark)
 Email :  
 

Diagonales

Glisser une peau de banane ou savonner la planche, quel est le plus efficace ?

Le coefficient de friction mesure la difficulté avec laquelle la surface d'un matériau glisse sur un autre. Plus ce coefficient est faible, plus les matériaux glissent aisément l'un sur l'autre. Une équipe japonaise vient de se voir décerner l'Ig Nobel – le prix Nobel des recherches farfelues – de physique po [ ... ]

LES DERNIERS ARTICLES DES RUBRIQUES