Skip to content
Culture RH : Un salarié revendiquant sans preuve aux Prud’hommes des heures supplémentaires obtiendra satisfaction si son employeur n’a pas mis en place un suivi fiable des horaires. Vrai ou faux ?
17-11-2011
Facebook!  Partager sur Twitter

avec

futurskill.jpg

 

 hor7z.jpg

  • Dans les contentieux relatifs aux heures supplémentaires, c’est le principe dit de « neutralisation » qui s’applique :
 
- le salarié doit fournir des éléments, ou du moins un début de preuve, à l’appui de sa demande.
 
- l’employeur doit produire des informations de nature à justifier les horaires effectivement réalisés par le salarié.
 
  • Dans le cas où l’employeur n’est pas en mesure de fournir des justifications probantes du calcul des heures supplémentaires, le salarié ne peut obtenir satisfaction de ses réclamations qu’à condition de pouvoir étayer sa demande à l’aide d’un décompte suffisamment précis et explicite.

 

(Cass soc. 25 février 2004)

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à REFERENCES (par oomark)
 Email :  
 

Diagonales

Credo quia absurdum

Les entreprises ont depuis longtemps pris l'habitude de sous-traiter la réflexion à des consultants externes, afin de se concentrer sur l'action. Ainsi, le regard analytique des sociétés de conseil vient compléter l'approche souvent empirique des managers. Mais voilà que prospèrent aujourd'hui des prestataires d'intuition. En [ ... ]

LES DERNIERS ARTICLES DES RUBRIQUES