Skip to content
Culture COM : « Black & Decker ». Une campagne de publicité promettant des soins de beauté aux épouses des hommes achetant des outils a dû être interrompue en Suède. Pourquoi ?
15-04-2017
Facebook!  Partager sur Twitter
          avec
 
tm.jpg
bla.jpg

 

« Black & Decker ». Une campagne de publicité du groupe d'outillage Black & Decker promettant des soins de beauté aux épouses des hommes achetant des outils a dû être interrompue en Suède. Pourquoi ?

 

 

  • La publicité de Black & Decker annonçait aux clients: "femme satisfaite garantie", grâce à une offre de soins de beauté d'une valeur de 350 couronnes suédoises (35 euros) aux épouses des clients qui achetaient pour plus de 1 500 couronnes d'outillages.
 
  • Le Conseil suédois de l’éthique a estimé que l’annonceur diffusait ainsi un message démodé dans lequel les femmes se contentent de traitements de beauté et les hommes achètent des outils.
 
  • « Dégradant à la fois pour les hommes et les femmes », fait remarquer le Conseil.
 
  • Bien que les recommandations du Conseil suédois de l’éthique n’aient pas de caractère exécutoire, Black & Decker  a pris l’observation très au sérieux et mis fin à sa campagne.
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à REFERENCES (par oomark)

Diagonales

Commonwealth

Avec Theresa May, on avait découvert la politique de la chaussure. Propriétaire, selon les meilleures estimations, d'une centaine de paires, la Première ministre britannique est réputée faire passer des messages politiques par leur intermédiaire. Les observateurs politiques ont pris l'habitude de scruter ses pieds. Justin Trudeau, l [ ... ]

LES DERNIERS ARTICLES DES RUBRIQUES