Skip to content
WHITEOAKS FRANCE - Gestion des relations presse - PRINCETON SOFTECH
Écrit par redaction
Appréciation des utilisateurs: / 0
FaibleMeilleur 
21-03-2007
Facebook!  Partager sur Twitter




Princeton Softech accompagne les entreprises dans leurs démarches d’archivage actif des bases de donnéesPrinceton Softech, leader de l’Enterprise Data Management (gestion des bases de tests et de l’archivage/purge des bases de données relationnelles), confie le développement et la mise en œuvre de son programme de relations presse à Whiteoaks France. Agence de relations presse spécialisée sur les marchés des technologies de l’information et des services émergents, Whiteoaks France s’attachera à promouvoir Princeton Softech auprès d’un large panel de publications.

Les derniers chiffres publiés par IDC sont révélateurs de l’état du marché : le cabinet d’études chiffre à 161 milliards de Go la quantité de données nouvelles stockées en 2006 et estime qu’en 2007, pour la première fois, le volume d’informations créées devrait dépasser la capacité de stockage disponible. Après avoir longtemps repoussé l’échéance, les entreprises vont devoir trouver les solutions adéquates pour gérer des bases de données aux volumes considérables
.

www.whiteoaksfrance.com
\n Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Dont le nom nous enchantait

Mycènes. [...] Dans les tombeaux, devant la porte des Lions, nous avons connu, comme à l'Acropole, ce frisson en aigrette dont parle si bien Breton. [...] Nous sommes restés deux jours à l'hôtel de la Belle Hélène et du roi Ménélas, dont le nom nous enchantait. Simone de Beauvoi [ ... ]
Les bruits de couloir

Enfin, il se disait que les chambres de l'Hôtel Majestic étaient d'inégale excellence et que les derniers arrivés seraient moins bien lotis. Je décidai d'un compromis en envoyant mon secrétaire, Geoffrey Fry, pour préempter des chambres, mission dans laquelle il ne se montra d'ailleurs guère avisé, ainsi qu [ ... ]
Des diamants gros comme des noix

J’adore les bijoux, renchérit Percy, enthousiaste. Naturellement, je ne voudrais pas que cela se sache à l’école, mais j’en ai moi-même une collection intéressante. J’en faisais la collection avant de me mettre aux timbres. – Et des diamants, reprit John, avec exaltation. Les Schnlitzer-Murphy avaien [ ... ]