Skip to content
IDYLIS lève 2,5 millions d’euros auprès d’un nouvel investisseur, CAPE (Crédit Agricole Private Equity) et de ses investisseurs historiques : Seventure Partners et Cap Décisif
Écrit par redaction
Appréciation des utilisateurs: / 1
FaibleMeilleur 
06-04-2007
Facebook!  Partager sur Twitter



idylis, spécialiste du logiciel de gestion en mode SaaS (Software as a Service) pour les TPE, les PME et les experts-comptables, annonce la finalisation d’un nouveau tour de table pour un montant de 2,5 millions d’euros auprès d’un nouvel investisseur, CAPE (Crédit Agricole Private Equity) et de ses investisseurs historiques : Seventure Partners et Cap Décisif.
Cette levée de fonds confirme l’intérêt du marché et des investisseurs pour les logiciels en mode SaaS.

L’opération a été menée par la société de conseil en levée de fonds et fusions-acquisitions Aelios Finance.

Avec le SaaS, l'informatique est externalisée et les déploiements sont plus rapides. Le paiement à la demande, en fonction des besoins de l’entreprise, permet par ailleurs d'ajuster les dépenses.

idylis est la première société française à proposer une telle offre de logiciels de comptabilité de paye et de gestion en mode SaaS à l’instar de Netsuite ® ou Salesforce ® aux Etats-Unis. En effet, ses deux gammes complètes à destination des TPE, des PME et des experts-comptables n’ont aucun équivalent sur le marché français de par leur mode de commercialisation mais aussi leurs performances et leur prix. La société compte bien mettre à profit les fonds levés pour poursuivre ses efforts en R&D et continuer à proposer à ses clients des outils à la pointe de l’innovation.

« Le mode SaaS a déclenché une mutation profonde du logiciel et a permis l’émergence d’entreprises nouvelles travaillant d’une manière totalement différente des éditeurs classiques, ce qui engendre des réductions de coût considérables. Cette mutation ouvre des perspectives tout à fait passionnantes et va entraîner une nouvelle distribution du marché des logiciels de gestion en France et en Europe. Idylis entend prendre toute sa place dans ce nouveau monde » déclare Philippe Amand, P-DG d’Idylis.

Bernard Nabet, Directeur d’Investissements chez Crédit Agricole Private Equity confirme ce vif intérêt : « Idylis a été un précurseur en se lançant dans le logiciel de gestion en SaaS.
Nous sommes certains que c’est une vision d’avenir et c’est pour cela que nous avons investi ».

« Nous avions déjà participé au premier tour de table d’Idylis il y a deux ans, les équipes et le management n’ont cessé de nous prouver leur sens de l’innovation et leur engagement au service du bénéfice utilisateur. C’est parce qu’Idylis a le potentiel pour prendre une place de leader dans le SaaS en Europe que nous avons donc tout naturellement renouvelé notre confiance en investissant à nouveau » conclut Didier Piccino chez Seventure Partners.

Idylis bénéficie du support technologique et commercial de Microsoft à travers le programme IDEES, un programme de parrainage d’éditeurs français à haut potentiel.


www.idylis.com
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 

Newsletter quotidienne gratuite

 Inscription à EN MÊME TEMPS (par oomark)

Le point de détail

Certaines promenades imaginaires

Cet ermitage a été souvent décrit depuis Jean-Jacques, et pourtant je tenais à me le décrire à moi-même ; car je voulais emporter des moindres détails un de ces souvenirs précis et complets qui nous permettent de posséder certaines localités comme nous possédons notre propre [ ... ]
Méditez sur ce sommet

Ajoutez à l’ensemble de ce paysage de merveilles l’éternelle présence du mont Blanc, l’une des trois plus hautes montagnes du globe, et ce caractère de grandeur que toute grande chose imprime à ce qui l’environne ; méditez sur ce sommet, qui est bien véritablement, pour me servir de l [ ... ]
Il n’y a plus que des peulvens

Tu ne peux te figurer comme les monuments celtiques sont étranges et sinistres. À Karnac, j’ai eu presque un moment de désespoir ; figure-toi que ces prodigieuses pierres de Karnac, dont tu m’as si souvent entendu parler, ont presque toutes été jetées bas par les imbéciles paysans, qui en font [ ... ]